Charles Bézie





Charles Bézie

J’utilise les lignes droites depuis 1974, horizontale, verticale et les 2 diagonales.
Dans un premier temps, je voulais opposer mon travail à celui de nos grands ainés: Malevitch et Mondrian, en tentant “d’effacer” la géométrie par un réseau de fines lignes, c’est ce que j’appelle ma période graphique.
Au cours des années suivantes, mon travail passa par plusieurs périodes où le trait s’épaissit jusqu’à devenir bande, pour aboutir au signe que j’appelais “Quadrille”.
En 1995, j’abandonnais les obliques.
Depuis cette date, mon travail est une recherche sur les rythmes, obtenus à partir des chiffres; rythmes irréguliers avec “Gradations” où les carrés ont leur surface divisée par des traits et rythmes réguliers avec “Cadences” où les rangées de carrés sont soulignés seulement haut et bas.
L’année 2003 voit le début de la “Suite Fibonacci”. Ce mathématicien italien du XIIIe siècle dont on a retenu la série des nombres en progression qui se constitue très simplement par l’addition des 2 chiffres ou nombres précédents et aussi parce que les quotients entre deux nombres adjacents s’approchent tous du nombre 1,618, le fameux “nombre d’or”.
Mon projet actuel est de continuer à travailler à partir des chiffres et aussi longtemps que cela apportera du sens à ma démarche picturale.

C.B. 2007

Since 1974, I use straight, horizontal and vertical lines and two diagonal lines.
In the beginning, I wanted to distinguish my work from that of our great elders Malevith and Mondrian by means of eradicating the geometry by a web of fines lines. I call this my graphic period.
During the years that followed, my work passed through several phases where the line thickened becoming even a strip and resulted in a sign which i called the “Quadrille” .
In 1995, I abandoned oblique lines.
Since that date my work has become the research of rhythms obtained from numbers, irregular rhythms with “Gradations” where squares see their surface divided by strokes and regular rhythms with “Cadences” where rows of squares are only underlined on the top and bottom.
The year 2003 annonces the beginning of the “Suite Fibonacci”. This XIII century Italian mathematician from whom we retain the recurrent series of numbers which constitute themselves by the simple addition of the two precedent numbers and also because the quotients between the two adjacent numbers all approach the number 1.618, the famous “golden number”.
My actual project is to continue working from numbers for as long at it gives a sense to my pictorial conception.

C.B. 2007
Traduction : Maryann Mohr
LIENS :
Portrait de l'artiste (http://www.dailymotion.com)
Galerie Lahumière (http://www.lahumiere.com)
Galerie de Vierde Dimensie (http://www.vierdedimensie.nl)
Jacques Levant (http://www.artposter-meditation.com)
Galerie Konkret (http://www.galerie-konkret.de)
Editions Konkret (http://www.edition-konkret.de)
Artfacts - Galerie Konkret (http://www.artfacts.net/galerie-konkret)
Orépük (http://orepuk.blogg.org)
Satoru Sato Art Museum (http://www.satorusato-artmuseum.jp)
Le Musée de Sens présente "Couleur et Géométrie" (http://www.couleur-et-geometrie.orprod.fr)
Salon Réalités Nouvelles (http://www.realitesnouvelles.org)
Mathématiques et art contemporain (http://publimath.irem.univ-mrs.fr/biblio/IWO07023.htm)
Sammlung Schroth (http://www.sammlungschroth.org/)
Ph.Delaunay ( http://www.collectionneur-papillon.com/)
Pinterest Charles Bézie( http://www.pinterest.com/)
Geoform / Geometric form & stucture / Charles bezie http://geoform.net/artists/charles-bezie/)

Haut de page


Contact : charles.bezie14@gmail.com